Choisissez votre région

Livre blanc : Travailler de manière optimale avec deux écrans ou plus

L’utilisation simultanée de plusieurs écrans dans les bureaux se répand de plus en plus. Les traders en bourse sont un exemple révélateur, en effet, ils doivent prendre la décision d’acheter ou de vendre en une fraction de seconde à partir d’informations recueillies sur plusieurs écrans. Il est en effet essentiel pour ce genre de décision de pouvoir bien visionner toutes les informations mises à disposition.
Télécharger en tant que PDF Un autre exemple issu de la vie de tous les jours est l’utilisation de plusieurs fiches de données qui, à moins d’être disposés côte à côte, permettent de donner un aperçu optimal. On peut dire en général : l’utilisation simultanée de plusieurs écrans représente presque toujours une valeur ajoutée lorsque de informations issues de plusieurs sources doivent être regroupées.

L’utilisation d’un ou de plusieurs écrans peut par ailleurs améliorer la productivité. Mais il convient de souligner un point ergonomique important, à savoir que le travail à partir de plusieurs écrans implique une rotation du cou plus importante et une situation d’inconfort au niveau du cou et des épaules.

Ce livre blanc fournit une introduction des conséquences du travail effectué à partir de plusieurs écrans sur la productivité et la santé de l’utilisateur. Le chapitre 1 résume les points de législation quant au travail sur écran. Le chapitre deux traite des conséquences, fournit un guide pratique du mode de travail et d’utilisation le plus confortable avec plusieurs écrans compte-tenu de situations de travail et d’activités différentes. Enfin, vous lirez quelle est la disposition susceptible de fournir le meilleur rendement ergonomique.

Normes et législation
Les critères légaux auxquels doit répondre un poste de travail pour le travail sur ordinateur se réfèrent à la directive européenne 90/270/CEE laquelle est adaptée à la législation nationale de chaque pays. Selon l’article R4542-7 du Code du Travail, l’écran1 doit être absolument détaché du clavier2. Selon l’article R4542-6, tant l’angle d’inclinaison3 que la hauteur4 de l’écran doivent être facilement adaptable. Cette loi est en vigueur en France et dans tous les pays membres de l’Union Européenne.

positionering beeldscherm

Travail sain et productif avec plusieurs écrans
La loi n’impose aucune autre restriction pour le mode d’utilisation de deux ou de plusieurs écrans. Pour se forger une meilleure idée sur la question, nous avons examiné plusieurs études. Les résultats montrent les effets sur la santé et les performances de l’utilisateur employant un ou plusieurs écrans.

Conséquences sur les performances de travail 
Il ressort de plusieurs études que l’utilisation de deux ou de plusieurs écrans peut entraîner une hausse conséquente de la productivité (University of Utah, 2008; Colvin et al., 2004; Czerwinski et al., 2003). Les deux études suivantes sont révélatrices de ces effets positifs.

Dans la première étude de Colvin, les participants ont reçu une formation de cinq minutes avant de commencer leur travail sur plusieurs écrans. Tous les participants ont travaillé pendant une heure sur un seul écran puis une autre heure à partir de deux voire trois écrans. La moitié du groupe a travaillé à partir de deux écrans et l’autre moitié à partir de trois écrans. La tâche à effectuer consistait à corriger des textes Word, des fiches Powerpoint et des tableurs Excel à partir d’un fichier comportant les modifications à apporter. Il s’agit de travaux complexes mais courants à effectuer sur écran. Les résultats ont permis de démontrer une nette amélioration des performances : hausse de 10% de la production dans un même temps et 33% moins d’erreurs (Colvin et al., 2004).

grafiek relatie beeldschermgrootte en productiviteitLa seconde étude, menée par l’université de Utah, était une suite à l’étude menée par l’équipe de Colvin. Cette étude est consacrée aux effets de la taille de l’écran et du nombre d’écrans sur les performances de l’utilisateur, mesurés comme temps nécessaire pour accomplir une tâche. Outre les tailles d’écran courantes allant de 18 à 22 inch inclus, cette équipe s’est intéressée aux “wide-screens” ou écrans larges dont le diamètre est de 22, 26 et 30 inch. Ces wide-screens permettent d’apposer deux pages ou applications côte à côte sur un seul et même écran.

Des résultats d’étude, il ressort clairement qu’il existe un lien direct entre la taille de l’écran et le gain de temps réalisé. Plus l’écran est grand et plus le gain de temps est réel (voir schéma 2). Le gain de temps augmente avec l’utilisation de deux écrans plutôt qu’un seul de la même taille. Le gain de temps maximum est obtenu avec un écran large de 26 inch et avec un écran double de 2 x 20 inch : augmentation des performances de plus de 40% par rapport à un seul écran de 18 inch.

A noter cependant qu’avec un écran plus large, autrement dit de 30 inch, le gain de temps est moindre qu’avec un écran de 26 inch. Ceci démontre que la quantité d’informations maximale que nous sommes en mesure de traiter à partir d’un écran est limitée.

En résumé : travailler à partir de plusieurs écrans permet d’augmenter de manière considérable les performances de travail et de gagner du temps par rapport à l’utilisation d’un seul écran. Les meilleures performances sont fournies à partir d’un écran large de 26 inch (avec deux applications côte à côte) ou d’un écran double de 2 fois 20 inch.

Conséquences sur la santé
Travailler à partir de deux écrans implique que l’attention passe d’un écran à l’autre. Il arrive souvent que les yeux et même la partie supérieure du corps se déplace d’un écran à l’autre. Travailler à partir de deux écrans côte à côte peut entraîner des rotations supplémentaires du cou et une tension musculaire supplémentaire au niveau du cou et des épaules (Alabdulmohsen, 2011).

Un écran suffisamment grand et une disposition optimale des écrans peuvent palier en grande partie à cette tension musculaire exercée. Un écran d’au moins 19 inch entraîne une tension bien moindre au niveau du cou et des épaules qu’un écran de petit format, tel ressort d’une étude (Sommerich et al., 2001). Il convient de trouver un équilibre entre les conséquences sur la santé et le gain en termes de productivité.

Guide : comment et quand utiliser deux écrans en simultané ?
Quand est-ce qu’il devient intéressant d’utiliser deux écrans plutôt qu’un seul ? Une étude de Colvin et de ses collègues démontre qu’un second écran est un bon investissement conduisant à de meilleures performances à condition que l’utilisateur passe plus de 20% de son temps à recueillir des informations provenant de plusieurs sources (Colvin et al., 2004). Etant donné que le prix des écrans n’a cessé de baisser depuis 2004, le seuil de rentabilité se situe depuis sans doute bien en deçà de 20%.

Lorsque la présence de deux ou de plusieurs écrans devient réelle, la question posée est la suivante : Quelle est la disposition optimale des écrans ? Deux aspects sont essentiels : 1) la distance de vision, et 2) la position des écrans l’un par rapport à l’autre et par rapport à l’utilisateur.

La distance de vision
La distance de vision optimale dépend en partie de la qualité de l’image (contraste, résolution, luminosité, etc.) et des yeux (des lunettes de vue et niveau de correction). Mais pour l’essentiel, la distance de vision est déterminée par l’angle de vision horizontal et par la taille des caractères sur l’écran. Il existe ainsi un lien direct entre l’angle de vision horizontal et la taille de l’écran. Une distance de vision relativement importante est moins pesante pour les yeux qui s’adaptent assez facilement. La condition pour pouvoir repousser l’écran est que les caractères soient proportionnellement plus grands. L’inconvénient à ceci est que l’information contenue sur l’écran est plus limitée obligeant l’utilisateur à le dérouler plus souvent.

horizontale kijkhoek in gradenAngle de vision et distance de vision avec deux écrans
La taille des caractères n’est pas forcément plus grande lorsque deux grands écrans sont disposés côte à côte par rapport à deux petits écrans. Les écrans ne doivent donc pas forcément être positionnés plus loin des yeux. Le réel problème est l’angle de vision horizontal : Quel est le champ de vision horizontal maximum avant de devoir tourner le cou et de créer une tension supplémentaire au niveau du cou et des épaules ? Dans une salle de cinéma, la première rangée n’est pas la plus prisée. Plus loin dans la salle, lorsque la distance de vision est plus importante, c’est alors que la totalité de l’écran se situe enfin dans l’angle de vision horizontal.

La norme NEN 894-2 prescrit un angle de vision horizontal idéal situé entre 0 et 15º et entre 0 et -15º (zone A). L’angle de vision acceptable se situe entre 0 et 30º et 0 et -30º (zone B). La visibilité de la zone C n’est plus bonne, en conséquence, les utilisateurs doivent tourner le cou pour rendre cette partie visible (voir schéma 3).

En utilisant des écrans de 24 inch, une partie de l’écran est souvent en dehors de la portée allant de 0 à 30º. Le schéma ci-après montre deux écrans de 24 inch positionnés à une distance de visionnement de 80 cm. Une partie des deux écrans se trouve hors de l’angle de vision recommandé de 30°. Une utilisation de deux écrans de 20 inch réduit la largeur d’environ 10 cm par écran et les écrans sont bien situés dans l’angle de vision recommandé.

Travailler sur deux écrans de 22 ou de 24 inch tout en respectant les règles de l’ergonomie, nécessite une distance de vision supérieure à 80 centimètres (voir tableau 1). Or, un bureau standard a une profondeur de 80 centimètres à laquelle il faut ajouter 20 à 25 cm pour le pied d’écran. Dans ce cas de figure, un bras support écran offre la solution car permet d’augmenter la distance de vision jusqu’au bord du bureau. Acheter un bureau plus profond est une alternative certainement plus coûteuse.
tabel kijkafstand

La position idéale des écrans

La position des écrans a une grande influence sur l’ergonomie de l’utilisateur et détermine toujours l’angle de vision et la distance de visionnement. Dans la pratique, on voit souvent deux dispositions d’écran. Lorsque les deux écrans sont supportés par un seul bras, il est aisé d’intervertir les deux dispositions.

Ecrans disposés côte à côte

Cette disposition est recommandée lorsque l’utilisateur passe plus d’un tiers de son temps à traiter des données provenant de plusieurs sources. Il est commode dans ce cas de figure d’utiliser un angle de vision faible (d’environ 15°) pour ainsi réduire l’angle de vision horizontal

twee schermen recht naast elkaar



Un écran principal situé droit devant l’utilisateur et un écran supplémentaire situé à droite ou à gauche de l’utilisateur (respectant un angle de vision de 15°)
Cette disposition est recommandée lorsque l’utilisateur travaille la plupart du temps à partir d’un seul écran. Les éventuels inconvénients de tension supplémentaire au niveau du cou et des épaules sont éliminés lorsque la distance de vision est respectée. La taille de l’écran est de préférence 19 inch ou plus de sorte que l’inclinaison du cou reste minimale pour une performance optimale.
twee schermen opstelling

Conclusion
Travailler à partir de plusieurs écrans mène à un gain de temps conséquent. Pour 4 heures de travail sur écran par jour, le gain de temps estimé est de plus d’une demi-heure par jour. Pour les écrans dont la taille va jusque 26 inch : plus l’écran est grand, plus le gain de temps est important.

Afin de prévenir toute tension supplémentaire au niveau du cou et des épaules en conséquence de l’utilisation simultanée de plusieurs écrans, il est recommandé d’aménager un poste de travail ergonomique avec un ou plusieurs bras de support pour écran. Le bras support écran permet d’adapter aisément la distance de vision et la position des écrans et créé par ailleurs de l’espace sur votre bureau.
Télécharger en tant que PDF
Enregistrez vos données une seule fois pour télécharger cet article d’informations.

Saviez-vous que tous nos articles d’informations sont téléchargeables ?

Il vous suffit de vous inscrire une fois pour obtenir un accès gratuit à tous les téléchargements !
Déjà enregistré?
Courriel / Nom d'utilisateur
Mot de passe
Je n’ai pas encore de compte?
Enregistrer
Enregistrez vos données une seule fois pour télécharger cet article d’informations.

Saviez-vous que tous nos articles d’informations sont téléchargeables ?

Il vous suffit de vous inscrire une fois pour obtenir un accès gratuit à tous les téléchargements !
Prénom
Insertion
Nom de famille
Courriel
Mot de passe
Please enter your email address and you will receive a new password within a few moments
Courriel

Plus d'informations

Nom *
Entreprise
Code postal
Téléphone
Courriel *
Message *
Les champs marqués de (*) doivent être remplis obligatoirement
view catalog onlineConsulter le catalogue en ligne download pdf catalogTélécharger le catalogue